Compte rendu du séminaire jeunes chercheurs du mercredi 25 septembre 2019

Le 25 septembre 2019 s’est tenu le premier séminaire de jeunes chercheurs organisé par le Centre franco-chinois de l’année 2019-2020.

Tout d’abord, ce séminaire a été l’occasion d’accueillir les nouveaux étudiants sur Pékin. Florence Padovani, directrice du CFC, ainsi que Sandrine Fontaine son assistante, ont présenté le CFC et ses activités, dont l’une des composantes principales est constituée par ces réunions qui visent à aider et conseiller les étudiant.e.s dans leurs recherches et sur le terrain, et leur offre également l’occasion de présenter leurs travaux.

Chaque participant.e s’est présenté.e en mettant en avant son parcours académique et/ou professionnel, les raisons de sa venue à Pékin, mais également ses perspectives et projets. Les personnes présentes ont des profils très variés, qu’elles soient en sciences sociales ou sciences dites « dures », de la licence au jeune professionnel, amenant ainsi de la richesse dans les discussions.

Dans un troisième temps, Juliette Jin, chargée de mission au Secteur de coopération scientifique et universitaire de l’Ambassade de France, est venue présenter les différents dispositifs d’aide à la mobilité des chercheurs et doctorants. Du côté français, trois programmes phares viennent encadrer ce soutien financier destiné aux étudiants et chercheurs souhaitant venir en Chine pour y étudier ou y réaliser des projets de recherche :

  • le programme Découverte Chine, pour un premier contact avec la recherche chinoise
  • le programme Xu Guangqi, apportant un soutien aux échanges scientifiques déjà amorcés
  • et le programme Cai Yuanpei, pour consolider les échanges scientifiques s’articulant autour de thèses en cotutelle ou en codirection

Le gouvernement chinois offre également des possibilités de soutien à la mobilité à travers la bourse du China Scholarship Council (CSC) et le programme Hanban (Confucius China Studies Programme) à destination des étudiants de tous les niveaux. Juliette Jin a passé en revue les différents critères et conditions pour pouvoir bénéficier de ces programmes.

Enfin, cette réunion s’est terminée par un petit pot de bienvenue, marquant le début de cette nouvelle année universitaire.