Le Centre en quelques points

Présentation

Le Centre franco-chinois (CFC) est une unité mixte de recherche en sciences sociales (UMIFRE 18). Créé en juillet 2011, et rattaché depuis mars 2014 au Centre d’études français sur la Chine contemporaine (CEFC) de Hong Kong, il fait suite aux Ateliers doctoraux de Pékin dirigés par Jean-Louis Rocca qui prolongeaient l’Antenne expérimentale en sciences humaines et sociales à Pékin créée par Jean-Luc Domenach en 2002.

Placé directement sous l’égide du CEFC dirigé par Éric Florence, le CFC a comme co-directeur Shi Zhiqin (史志钦) et est intégré dans la Faculté des sciences sociales de l’Université de Tsinghua, à Pékin. Il est placé sous la co-tutelle du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) d’un côté et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Depuis novembre 2018, le CFC est animé par sa directrice, Florence PADOVANI (傅蘭思), détachée de l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Elle est épaulée depuis février 2019 par une chargée de mission, Sandrine FONTAINE (方珊琳).

Objectifs

Le CFC a pour mission de :

  • faire connaître les travaux des chercheurs français en sciences sociales telles que sciences politique, sociologie et histoire au public académique chinois, et réciproquement.
  • accompagner les étudiants français en sciences sociales menant des recherches en Chine à créer du lien entre eux et à les mettre en relation avec des chercheurs plus expérimentés.
  • favoriser l’émergence de projets de recherche collectifs entre chercheurs chinois et français.
  • accueillir et faciliter la venue et la prise de contact des chercheurs français avec leurs homologues chinois.

Activités

Ses principales activités sont :

– L’organisation de conférences et colloques animés par des chercheurs et universitaires français spécialement invités ou de passage. Ces présentations (généralement en français avec traduction chinoise) sont discutées avec un ou plusieurs chercheurs chinois et suivies de discussions avec le public.

Organisées par cycles de conférences sur des thèmes précis par le passé, tels que « Histoire et mémoire » et « Philosophie des Lumières » en 2013, « Mobilisations et participation » en 2017 ou encore « Participation publique et gouvernance de l’environnement » de 2015 à 2018, les conférences et colloques du CFC s’articulent désormais autour de thématiques individuelles, qui continuent à aborder des sujets divers et variés dans le domaine des sciences sociales.

– L’organisation de journées d’études où les chercheurs et étudiants-chercheurs chinois et français se rencontrent pour échanger sur des sujets d’intérêt commun.

– L’organisation d’ateliers et séminaires de jeunes chercheurs français permettant aux doctorants et étudiants en master présents sur Pékin de présenter leurs travaux et d’être conseillés et guidés dans leurs recherches en milieu chinois.

En outre, le CFC participe à des activités en collaboration avec d’autres institutions pékinoises. C’est ainsi que des présentations ont eu lieu au Schwarzman College et au Carnegie Institute, sur le campus de Tsinghua. Le CFC organise aussi des séminaires en collaboration avec Renmin University (人民大学) et Beijing University (北京大学). Cette année le Centre a inauguré une nouvelle collaboration avec Beijing Normal University (北京师范大学) à l’occasion de la Semaine de la sociologie française en Chine.

Par ailleurs, en partenariat avec le CEFC de Hong Kong et la Délégation européenne en Chine, le CFC organise tous les deux ans la conférence « New European Research on Contemporary China ». L’objectif de cette conférence, qui s’adresse à des doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs européens ou affiliés à des institutions de recherches européennes, est de donner une vue d’ensemble des problématiques émergentes dans les études portant sur la Chine contemporaine. La dernière conférence s’est déroulée à Hong Kong début juillet 2019.

Florence Padovani, la directrice du CFC, est membre du jury du Prix Fulei, qui chaque année récompense les meilleures traductions du français vers le mandarin publiées en Chine dans plusieurs catégories d’ouvrages (essais, traités, romans etc.) Ce prix est l’occasion de mettre en avant un certain nombre de penseurs et chercheurs français en sciences sociales. Le but est de promouvoir l’importance de la traduction littéraire – ou non – et de diffuser les meilleures œuvres en langue française auprès du public chinois.

Le CFC, étant rattaché au CEFC, est partie prenante dans la constitution des numéros de Perspectives Chinoises / China Perspectives. Le CFC a proposé plusieurs numéros spéciaux et participe activement au Comité de lecture.

Mingzhai Building, où se trouve le Centre – 我们的中心在明斋楼