Image of pollution coming from Power Plant in America

Conférences de Scott Wilson: « State Interests and the Settlement of Environmental and Public Health Lawsuits » 21 avril 2015 – « New Patterns of State and Citizen Engagement in Environmental Governance », 28 avril 2015

Scott Wilson
Professor of Political Science, Sewanee, The University of the South (United States)
« State Interests and the Settlement of Environmental and Public Health Lawsuits »
21 avril 2015

« New Patterns of State and Citizen Engagement in Environmental Governance »
28 avril 2015

Les deux conférences du professeur Scott Wilson, les 21 et 28 avril 2015 ont toutes deux concerné la participation de la société civile chinoise dans les affaires environnementales.

Lors du premier séminaire, Scott Wilson a montré comment la multiplication des procès concernant l’environnement a permis l’émergence d’une nouvelle forme de relation entre la société civile et l’État, aidée en cela par le Ministère de l’environnement. En effet, une part non négligeable des démarches juridiques a abouti à des procès mettant en cause des industries pollantes. Si ces procès ont pu se dérouler, c’est que le Ministère de l’environnement chinois, dans sa compétition avec les industries, a incité les organisations à porter plainte. Ce qui n’est pas le cas des démarches concernant les affaires de sang contaminé : l’Etat étant impliqué dans la diffusion du virus, les tribunaux n’ont jamais instruit les plaintes des ONG et des individus.

Lors de la deuxième conférence, Scott Wilson a établi les différences qui peuvent exister entre les organisations non-gouvernementales (ONG) et les « government organized non-governmental organization » (GONGO), qui sont créées par le gouvernement chinois afin de mieux contrôler le développement de la société civile. La nouvelle loi sur l’environnement précise que seules certaines organisations enregistrées peuvent porter des affaires devant un tribunal. Après avoir répertorié tous les procès environnementaux, Scott Wilson a bien montré que la quasi-totalité des procès ont effectivement été intentés par des GONGO, dessinant ainsi un nouveau stade dans le développement de la société civile en Chine, à travers l’importance accordée aux GONGO au détriment des ONG.