Archives de catégorie : Vidéos et photos du cycle « Histoire et mémoire »

Photos des conférences de Boris Gobille sur Mai 68 – 12 et 14 novembre 2013

Vidéos – Conférence: « Le syndrome de Mai 68 : l’évolution intellectuelle et politique de la France au prisme des batailles de mémoire » – Boris Gobille

Boris Gobille est l’auteur de Mai 68 aux Editions La Découverte ainsi que de plusieurs articles sur ce sujet.

Avant que les sciences sociales ne s’emparent de Mai 68 vers la fin des années 1990, les événements de Mai ont plus été un enjeu de mémoire qu’un enjeu scientifique. Il s’en est suivi un ensemble de concurrences et de distorsions interprétatives qui renseignent moins sur la nature de l’événement 68 que sur les intérêts des commentateurs à imposer leur lecture de l’histoire. La conférence reviendra sur ces enjeux mémoriels. Elle tentera de montrer qu’ils forment un prisme à travers lequel une part des évolutions du champ intellectuel et du champ politique français depuis les années 1970 peut se lire : le rapport que d’anciens « leaders » d’extrême gauche ont fini par entretenir avec leur passé militant ; l’invention de nouvelles positions intellectuelles ; la délégitimation de toute ambition révolutionnaire et, au-delà, de toute critique radicale de l’ordre existant ; l’ébauche d’une restauration idéologique. Les entreprises mémorielles dont Mai 68 est l’objet représentent aussi un observatoire intéressant de la question des rapports entre mémoire et histoire.

Vidéos – Conférence: « L’historicité de Mai 68: la dynamique d’un événement critique » – Boris Gobille

Boris Gobille est l’auteur de Mai 68 aux Editions La Découverte ainsi que de plusieurs articles sur ce sujet.

En mai-juin 1968 en France, une révolte étudiante se transforme au fil des jours en une grève générale qui affecte l’ensemble des secteurs professionnels et paralyse le pays. La situation dégénère en une crise politique menaçant le régime du général De Gaulle, avant que la convocation d’élections législatives anticipées pour la fin du mois de juin ne dénoue la crise et consolide la majorité au pouvoir. Le propos de la conférence est de revenir à l’énigme de l’événement : comment expliquer l’extension de la contestation de son site étudiant initial à l’ensemble de la société ; comment expliquer la généralisation « par le bas » d’un mouvement critique sans chef d’orchestre ? Plutôt que de ramener le processus critique à ses causes antérieures éventuelles, on défendra l’idée que c’est la dynamique protestataire elle-même qu’il faut placer au coeur de l’analyse.

Vidéos – Conférence : « La mémoire européenne de 1945 à nos jours : grande réconciliation et nouvelles divisions » – Jacques Rupnik

Vidéos de la Conférence – La mémoire et son histoire: Le cas du génocide des juifs- Nicole Lapierre

Première partie de la conférence

Deuxième partie de la conférence

Troisième partie de la conférence…