Conférence « Images et communication politique au Moyen Âge », par Patrick Boucheron


Le Centre franco-chinois de l’université Tsinghua,
en partenariat avec l’Ambassade de France en Chine,
vous convie à la conférence
du professeur Patrick Boucheron intitulée

Images et communication politique au Moyen Âge

La conférence aura lieu le mercredi 12 décembre de 15:30 à 17:30, dans la salle de conférence n°3 de l’hôtel Jiasuo de l’université Tsinghua. Elle sera tenue en langue française (avec traduction consécutive en chinois).

En raison du nombre limité de places, il est fortement conseillé de s’inscrire au préalable, par mail :
contact@beijing-cfc.org .

fit-5

Vous ne connaissez peut-être pas son nom mais vous l’avez déjà vue. On l’appelle « fresque du Bon gouvernement ». Ambrogio Lorenzetti l’a peinte dans le palais communal de Sienne en 1338, dix ans avant que la Peste noire ne le précipite dans la mort. Elle captive aujourd’hui encore par le foisonnement de ses détails et la force de ses allégories. Mais comment rendre compte de son mouvement d’ensemble ? En rendant l’œuvre au climat d’urgence qui l’a suscitée et qui lui donne sens, Patrick Boucheron lui restitue sa fraîcheur et sa puissance, son sens politique et son actualité. Dans cette conférence, Patrick Boucheron démontrera la dialectique existant entre les images du pouvoir et le pouvoir des images. 

Conférence « Which Dialogue between Europe and China », par Claude Meyer

2

Le nombre de place ayant été atteint, la conférence est désormais complète.

Le Centre franco-chinois de l’université Tsinghua, en partenariat avec le bureau de représentation de Sciences Po à Pékin, vous convie à la conférence du professeur Claude Meyer intitulée

Which dialogue between Europe and China?

La conférence aura lieu le mercredi 05 décembre de 18:00 à 19:15 et sera tenue en langue anglaise.

Face à un Occident atteint d’une forme de fatigue démocratique, la Chine poursuit résolument sa marche vers la superpuissance. Ce défi chinois, aujourd’hui économique et géopolitique, sera aussi à terme idéologique et culturel. Rivalité pour la suprématie mondiale, visions politiques incompatibles, choc des cultures : les relations entre la Chine et l’Occident seront-elles dominées par l’affrontement ? Claude Meyer répond à ces interrogations dans son ouvrage paru en mai 2018 « L’occident face à la renaissance de la Chine : Défis économiques, géopolitiques et culturels ». Cet essai poursuit un double objectif : décrypter les ambitions planétaires de la Chine et esquisser les contours d’un dialogue sino-occidental ouvert mais exigeant, sans angélisme ni diabolisation.Hors du champ politique, il existe en effet des domaines dans lesquels un dialogue approfondi entre l’Occident et la Chine permettrait de faire émerger les valeurs communes sur lesquelles fonder des coopérations ambitieuses et rendre ainsi plus habitable ce monde instable, miné par les inégalités et menacé par la montée des nationalismes.

Conference, « China’s Belt and Road Initiative: A Catalyst for Economic, Financial, and Good Governance Reforms? » , 24 avril 2018

The Tsinghua University Sino-French Research Centre and the Carnegie–Tsinghua Center for Global Policy are pleased to invite you to a conference with Jean-François Huchet, Shi Zhiqin and Wang Xinsong :

« China’s Belt and Road Initiative:
A Catalyst for Economic, Financial, and Good Governance Reforms? »

April 24, 2018 – 2:30 PM – 4:30 PM

Carnegie-Tsinghua Center
Sohu Internet Plaza 1
Zhongguancun East Road, Building 9, Suite 402

Registration is required to attend this event
Register to attend


JeanFrançoisHuchet site CFCJean-François Huchet

Jean-François Huchet is vice-chancellor for research, director of the Centre for Asian Studies, and professor of economics at the National Institute for Oriental Languages and Civilizations in Paris.


Shi_Zhiqin_color2Shi Zhiqin

Shi Zhiqin is a resident scholar at the Carnegie-Tsinghua Center for Global Policy, where he runs the China-EU Relations program and the China-NATO dialogue series.


ShiZhiqin site CFCWang Xinsong

Wang Xinsong is an associate professor at the Beijing Normal University School of Social Development and Public Policy. His recent research focuses on the political risks of China’s overseas investments and their impact on the governance of developing countries.


Since its unveiling in 2013, the Belt and Road Initiative (BRI) has developed into a sweeping global project with profound implications for the international financial system, China’s own growth model, and governance in China and in countries along the Belt.

Seconde conférence de Laure Zhang, La construction européenne : la contradiction du post-national et de la démocratie, mercredi 15 novembre 2017

Logo ZN site CFC

Le Centre franco-chinois en sciences sociales de l’université Tsinghua et le Centre pour les études en sciences humaines et sociales de l’université Tsinghua ont le plaisir de vous inviter à la seconde conférence de Laure Zhang, le mercredi 15 novembre 2017.

La construction européenne : la contradiction
du post-national et de la démocratie

À la fin de la guerre froide, l’Union européenne apparaissait comme la communauté humaine la plus idéale et la plus attirante. Si l’engagement pour la paix perpétuelle sur le continent européen après un second conflit mondial particulièrement violent et meurtrier a été le point de départ de l’établissement par six pays démocratiques de cette structure de coopération économique, la fin de la guerre froide en Europe dans les années 1990 a été le moteur direct pour la création du marché monétaire unique. La réunification des deux Allemagnes a donné naissance à un imaginaire politique rassemblant les Etats européens sur la même base démocratique.

L’idée de créer un gouvernement constitutionnel démocratique post-national basé sur des valeurs fondamentales communes a structuré la philosophie, la politique et la vie quotidienne des habitants de ce continent et des citoyens de l’Union. Mais elle est aujourd’hui confrontée aux grands défis provoqués par de multiples crises survenues depuis 2008 (la crise de la dette, la crise migratoire, le terrorisme, la montée des populismes anti-européens et le Brexit de 2016).

Conférence de Laure Zhang : « L’extension des crimes sexuels sous les Qing et leurs particularités», 14 novembre 2017


Site Laure Zhang

Le Centre franco-chinois en sciences sociales de l’université Tsinghua et la faculté de droit de l’université Tsinghua ont le plaisir de vous inviter à une conférence de Laure Zhang le mardi 14 novembre 2017.

L’extension des crimes sexuels sous les Qing et leurs particularités

Un grand nombre d’études démontre que la Chine est un pays ayant une longue histoire documentant la relation homosexuelle entre hommes. Certains pensent même que « après la dynastie des Han, bien qu’elle soit tantôt mieux acceptée tantôt non, la société chinoise traditionnelle la tolérait à condition que les hommes accomplissent leur devoir de perpétuation de leur lignée». En effet, dans sa longue histoire juridique, la Chine ne présente pas de lois visant spécifiquement les relations homosexuelles jusqu’à la dynastie Qing, où une loi est promulguée pour punir les rapports sexuels consentis entre hommes.

Cette conférence vise à clarifier la nature de cette mesure juridique inventée sous les Qing. Elle sera divisée en trois parties. La première partie mettra en exergue la logique traditionnelle sous-tendant la législation chinoise sur les crimes sexuels avant les Qing. La deuxième partie analysera la particularité et les paradoxes de l’assimilation de la sodomie aux crimes sexuels par le législateur des Qing ; et dans la troisième partie, nous essayerons de souligner que le véritable objectif de cette législation ne visait pas l’homosexualité de manière générale mais seulement certains actes jugés nuisibles à l’ordre social.

Seconde conférence de Loïc Blondiaux, « La démocratie participative en France : un bilan contrasté », 6 septembre 2017

Le Centre franco-chinois en sciences sociales de l’université Tsinghua a le plaisir de vous inviter à une seconde conférence de Loïc Blondiaux le mercredi 6 septembre 2017.


Loïc Blondiaux 罗伊克•布隆迪欧

Loïc Blondiaux est politiste, professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et chercheur au Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (CESSP EHESS/PARIS 1/CNRS). Ses travaux portent sur la participation citoyenne, les innovations démocratiques et l’opinion publique. Il dirige la revue Participations, le master « Ingénierie de la concertation » (Paris I) et a présidé le conseil scientifique du GIS « Démocratie et participation » de 2010 à 2016.Il est membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot et du think tank Décider ensemble, de la Commission parisienne du débat public ainsi que du conseil d’administration de l’Institut de la concertation et de la participation citoyenne. Il a publié notamment La fabrique de l’opinion (Seuil, 1998) et Le Nouvel esprit de la démocratie (Seuil, 2008).


La démocratie participative en France : un bilan contrasté

Depuis le début des années 2000, la législation française reconnaît aux citoyens le droit de participer à l’élaboration des décisions, en particulier dans le domaine environnemental. De nombreux dispositifs (conseils de quartier, Commission nationale du débat public, conseils citoyens, budget participatif, plate-forme de consultation numériques…) ont été mis en place à l’échelle locale ou nationale, qui cherchent à associer les citoyens, de manière plus ou moins directe, aux décisions qui les concernent.…

Conférence de Loïc Blondiaux : « Les démocraties représentatives à l’épreuve », 5 septembre 2017

Le Centre franco-chinois en sciences sociales de l’université Tsinghua a le plaisir de vous inviter à une conférence de Loïc Blondiaux le 5 septembre 2017 à l’université Tsinghua.



LoicBlondiauxLoïc Blondiaux

Loïc Blondiaux est politiste, professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et chercheur au Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (CESSP EHESS/PARIS 1/CNRS). Ses travaux portent sur la participation citoyenne, les innovations démocratiques et l’opinion publique. Il dirige la revue Participations, le master « Ingénierie de la concertation » (Paris I) et a présidé le conseil scientifique du GIS « Démocratie et participation » de 2010 à 2016. Il est membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot et du think tank Décider ensemble, de la Commission parisienne du débat public ainsi que du conseil d’administration de l’Institut de la concertation et de la participation citoyenne. Il a publié notamment La fabrique de l’opinion (Seuil, 1998) et Le Nouvel esprit de la démocratie (Seuil, 2008).


Les démocraties représentatives à l’épreuve

La démocratie représentative ne fait plus l’objet d’un consensus dans la société française actuelle. Cette forme de régime politique a amplement fait la démonstration de ses fragilités face au terrorisme ou aux courants autoritaires qui traversent la société française, autant que de son inefficacité face aux crises économiques ou environnementales.…

Seminar : « Terrorism risk and counter-terrorism policies along One Belt One Road » – 8 June 2017

The Tsinghua University Sino-French Research Centre and the Department of International Relations of Tsinghua University are pleased to invite you to a seminar on terrorism risk and counter-terrorism policies along One Belt One Road.

Speakers :

Marc Julienne (INALCO,  French Foundation for Strategic Research)

Shen Xiaochen (Tsinghua University),

Chair :

Shi Zhiqin, Professor and Dean of the International Relations Department of Tsinghua University, co-director of the Tsinghua University Sino-French Research Center

 

Marc Julienne : « Risk in Terrorism perspective along ‘Belt & Road' »

China’s Belt and Road (B&R) initiatives bring a new momentum and new opportunities for economic development and cooperation among states. However, these initiatives come with many challenges, the security risk ranking among the most prominent ones. With Pakistan, Afghanistan and Central Asian countries in the front line of the Silk Road Economic Belt, the terrorist risk should not be overlooked, especially with the attempts by al Qaeda, the Islamic State, and local jihadist groups to strengthen their foothold in the region. Therefore, China is dealing with those risks through various bilateral and multilateral cooperation frameworks. We will first attempt to assess the risks posed by these terrorist organizations, and then analyze China’s strategy to protect the B&R from those risks.…