Arnaud Viviant, Cui Zhiyuan, « La pensée maoïste et les intellectuels, regards croisés entre la France et la Chine », 31 mars 2016

Le Centre Franco-Chinois en sciences sociales de l’université Tsinghua a le plaisir de vous inviter à une conférence-débat en présence d’Arnaud Viviant et de Cui Zhiyuan.


YMBArnaud Viviant

Journaliste, écrivain et critique littéraire français, spécialiste de la politique française et des milieux intellectuels en France.


YMBCui Zhiyuan

Professeur en administration et politique publique à l’université Tsinghua, représentant éminent de la Nouvelle gauche chinoise et ancien conseiller de Huang Qifan (maire de Chongqing)


La pensée maoïste et les intellectuels,
regards croisés entre la France et la Chine

A l’occasion de la venue à Pékin d’Arnaud Viviant, le Centre Franco-chinois en sciences sociales de l’Université Tsinghua (CFC) organise un débat questionnant l’influence du maoïsme sur les intellectuels français des années 1960 et 1970 et les intellectuels chinois des années 2000. Comment la pensée maoïste a-t-elle été ou est toujours mobilisée par les intellectuels dans la construction de leur pensée et dans l’élaboration d’approches alternatives tant dans les domaines littéraires et artistiques que dans le champ socio-économique ? Tandis qu’Arnaud Viviant reviendra sur le parcours des maoïstes français pour qui le maoïsme prit d’abord la forme d’un « anticommunisme de gauche » en rupture avec l’Union soviétique, puis une source d’inspiration littéraire et artistique ; Cui Zhiyuan expliquera comment la pensée de Mao l’a inspiré dans la conception de réformes socio-économiques inédites pour la Chine contemporaine.

Jeudi 31 mars 2016, de 13h30 à 16h30
Université Tsinghua, Xin Zhai Building, salle 353

Le débat sera animé par Chloé Froissart,
Directrice du Centre franco-chinois de l’université Tsinghua